Cette année, j'ai un peu plus de temps pour lire pour mon plaisir ayant achévé le défi de l'an passé. Beaucoup de belles lectures ces derniers temps grâce au Père Noël et aux cadeaux d'anniversaire (merci les amis et la famille !).

Deux coups de coeur côté horreur :

simetierre    sacdos   - un "vieux roman" (1985 pour la version française) que j'ai pioché dans ma bibliothèque Simetierre de Stephen King. Wahou ! Quel suspens. Quelles horreur aussi parfois. Ado, le résultat aurait été moins impressionnant je pense mais le récit de la crainte de la mort de ses enfants (je n'en dis pas plus pour ne pas dévooiler le livre) doublé de phénomènes spectraux inquiétants est frappant pour la mère que je suis. Du grand Stephen King que vous pouvez lire aujourd'hui et que vous pourrez lire maintenant puis relire dans 20 ans. 

Peu de temps avant, j'avais replongé dans King avec Sac d'os que j'avais offert à mon mari il y a bien longtemps et jamais lu. Le maître du fantastique est, à mes yeux, au sommet de son art dans ce roman. Ce roman plus récent reprend de nombreux code de l'auteur (oscillation entre rêve et réalité, présence omniprésente des fantômes et de la mort) mais le travail sur le caractère psycholgique du personnage principal qui est écrivain, et les descriptions du ponton de la maison du Maine fait penser à l'écriture de John Irving (mon chouchou américain !). Stephen King dans ce roman, prouve qu'il n'est pas seulement un auteur de fantastique / horreur mais un écrivain tout court maîtrisant son art finement pour nous conduire où il veut sans que l'on se dise que tout ceci est impossible ! Ce roman comme le prcédent ont été cause de quelques nuits trop courtes voulant toujours lire un chapitre de plus. 

Pour info, une nouvelle adaptation ciné de Simetierre est prévue pour 2019. Pour ce que j'en ai vu de la bande annonce, le roman n'est pas strictement respecté mais je lui laisserai sa chance et ferai un article dessus quand je l'aurai vu. 

 

freresdames Dans un autre domaine, le Père Noël m'a offert Frères d'âme de David Diop. Son nom est moins connu que l'auteur précédent mais pas pour moi. D. Diop a été mon prof de lettres à l'UPPA (ces cours étaient géniaux). Donc évidemment quand un prof que vous appréciez écrit un livre, que ce livre est dans la dernière liste du Goncourt, du Fémina et reçoit le Goncourt des lycéens, vous le mettez sur votre liste de Noël (en tout cas moi ...).

Je l'ouvre et le lis quasiment d'une traite. Et ce fut une claque. L'horreur de la guerre, la barbarie, la folie, la quête de son identité sur un champ de bataille si dépaysant pour un jeune sénagalais... déroutant, dérangeant même parfois ! Bref de la littérature qui bouscule ! Bravo ! 

Free website templates Joomlashine.com