Français et Littérature

Le mythe d'Antigone a inspiré de nombreux dramaturges. Soplocle est le premier à avoir mis ce mythe en scène. Afin de mieux comprendre la réécriture d'Anouilh, il semble nécéssaire de lire la première version, disponible ici : http://www.ouvroir.com/biberfeld/trad_grec/antigon.pdf

 

En 1944, Anouilh reprend ce mythe qui se double du contexte historique de l'époque. En voici une captation dans une mise en scène réussie.

Depuis l'Antiquité, les spectacles de théâtre ont un rôle important dans la vie de la cité (voir article sur le thâtre grec).

En France, au XVIIe siècle, le théâtre est un art populaire.

Les comédies sont les héritières de comédies antiques et des farces médiévales ainsi que des troupes italiennes itinérantes de la commedia dell'arte avec le célèbre Arlequin.

arlequin

 Avant que Molière ne bénéficie de la protection du Roi Soleil, Molière avec sa troupe de L'Illustre Théâtre écumait les villes et se représentait dans des foires. 

Il a pu ensuite jouer sur les planches de théâtres installés dans des salles luxueuses. theatre 7

Dans les premières salles, tous les spectateurs étaient debout, les places assises apparaissent tardivement.

Les personnages les plus nobles de l'assistance (le roi par exemple) avaient droit à un fauteuil mais sur scène, il devenait presque un élément deu spectacle mais était le plus mal placé pour en profiter.

Les salles étaient éclairées par de nombreux lustres équipés de bougies qu'il fallait, au début, changer toutes les 20 min, c'est la durée approximative d'un acte. 

A l'époque de Molière, le dramturge n'était pas propriétaire du texte qu'il avait créé, mais les comédiens. Et encore, les comédiens étaient mal considérés par la société et rejetés par l'Eglise fort puissante à cette époque.Il a fallu la création par Beaumarchais au XVIIIe de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques pour les auteurs puissent gagner de l'argent de leur plume. 

Séance 1 : Présentation de l'oeuvre

En 1945, Orwell publie  Animal Farm. A Fairy Story, La Ferme des animaux.

Cette courte oeuvre raconte la révolte des animaux dans une ferme en Angleterre, révolte qui aboutit à la dictature des cochons. Plusieurs règles de vie sont édictées, au nom de l'égalité entre les animaux mais qui sont au profit d'une minorité.

Cette oeuvre parodie l'organisation soviétique en vigueur à l'époque de la rédaction de l'oeuvre en URSS.

Du point de vue littéraire, on considère cette oeuvre comme un apologue :

A retenir /!\

Les apologues sont de courts récits à visée didactique, c’est-à-dire qu’ils sont destinés à délivrer un enseignement, une leçon de façon explicite ou implicite.

Leur message permet de réfléchir à des problèmes humains. Ils peuvent être des fables, des contes, des utopies ou des contre-utopies (dystopies).  La Ferme des animaux est par exemple une contre-utopie.

 

Séance 2 : Le discours de Sage l'Ancien

Très rapidement dans l'oeuvre, Sage l'Ancien, le cochon le plus ancien et qui semble être le dirigeant des animaux de la ferme prononce un discours qui relie au songe qu'il a fait.

Ce discours a tout du discours rhétorique et Sage l'Ancien s'y révèle un vrai orateur.

/!\ à retenir

Le discours est organisé suivant le plan classique du discours oratoire :

- il commence ou est précédé par une captatio benevolentiae, c'est-à-dire un moment où l'orateur (celui qui prononce le discours) attire l'attention des auditeurs et une écoute attentive, c'est presque une tentative de séduction. C'est aussi appelé l’exorde. L’orateur peut utiliser par exemple des questions oratoires. Les questions oratoires sont des questions qui n’appellent pas de réponses.

- il se clôt par une péroraison. C'est la partie finale d’un discours où l’orateur conclut sa démonstration et appelle le public à adhérer à sa thèse. L’orateur incite l’auditoire à agir, il l’exhorte par exemple par des phrases injonctives.

 

 Séance 3 : le soulèvement des animaux et les nouvelles règles

/!\ à retenir

Après le discours et la mort de Sage l'Ancien, les animaux se révoltent. (p. 15 à 18 du texte en pdf ici

Les animaux commencent par rompre tous les liens (voir énumération des outils des humains), liens qui symbolisaient la servitude des animaux, leur absence de liberté. 

Un nouvel état est créé avec tous les éléments qui le caractérisent : un nouveau nom, La ferme des animaux, et un hymne, Bêtes d'Angleterre. Le tout est renforcé pardes lois, " Les Septs commandements" qui font penser aux Tables de la loi, dans La Bible, c'est-à-dire aux 12 commandements. Les autres animaux que les cochons, qui fondent et dirigent ce nouveau courant politique appelé "animalisme" (à noter la construction du mot avec le suffixe -isme pour désigner un courant idéologique) suivent le mouvement sans y participer. C'est la culture des cochons qui leur permet de diriger. 

Dans ce passage, le narrateur intervient à plusieurs reprises, en particulier entre parenthèses. Ces interventions dénotent l'ironie de l'auteur qui ainsi critique ce nouveau régime. D'emblée, La ferme des animaux présentée comme telle, est donc condamnée par l'auteur. 

Enfin, l'extrait se clôt sur les cochons qui donnent des ordres aux vaches et " Et tous donnèrent leur assentiment d’un signe de tête" : les autres animaux n'ont pas construit ce nouvel état et sont donc soumis comme dans le régime précédent. Une nouvelle tyrannie voit le jour.  

 

Séance 4 : De l'utopie à la dystopie

Après la mise en place de l'animalisme dans la ferme autogérée par les animaux, les conditions de vie s'avèrent difficiles pour la plupart des animaux. Parallèlement, les cochons prennent les décisions seuls et leur comportement se rapproche de plus en plus de celui des hommes.

Quelques tentatives d'opposition ou de dénonciation des injustices sont réprimées dans le sang.

L'animalisme vire à la dictaure oligarchique (= d'un groupe). Un rapport de force s'instaure entre les chefs autoproclamés et les autes animaux qui sont en état de servitude.

Un régime de terreur se met en place et des bouc émissaires sont désignés. Toute cette organisation violente fait penser aux purges staliniennes. Les préceptes de l'Animalisme sont dévoyés et l'hymne, "Bêtes d'Angleterre", interdit.

Napoléon est l'incarnation de Staline : son culte de la personnalité se développe et un poème propagandiste est chanté à sa gloire.

Les masses sont donc endoctrinées. L'endoctrinement est le fait d'user légalement de moyens de pression (peur, espoir, culpabilité, martèlement de principes) pour annihiler les capacités de réflexion des individus. C'est ce qui se passe dans la Ferme des animaux sous la direction de Napoléon.

 

Cette oeuvre a été adaptée au cinéma en 1954. Vous pouvez la regarder ci-dessous. 

 

 

Si vous désirez poursuivre le travail fait en classe autour de l'autobiographie, vous pouvez vous adonnez au petit exercice à la Perec du "j'aime / je n'aime pas ".

Il y a aussi, chez Pérec, les fameux "Je me souviens".

Tous deux sont consultables par les liens ci-dessus !

Et pour le plaisir, cette adapation du travail de Pérec par Jean-Pierre Jeunet.

 

Cet article est en cours de construction ! Patience !

Le Mariage de Figaro de Beaumarchais est une oeuvre vivante, riche, complexe mais source de plaisir !

Inspirée de modèles antiques, elle est aussi source d'inspiration, en particulier pour Mozart qui l'adaptera dans ces Noces de Figaro.

 

Le Mariage de Figaro étant au centre d'une trilogie (même si dans ce cas le terme est à utiliser avec précaution !), il est donc intéressant de comprendre les oeuvres qui entourent le Mariage. Vous pouvez trouver un résumer assez précis du Barbier de Séville sur les liens ci-dessus !

Je vous propose deux versions de la pièce :

une version plutôt classique : 

une version un peu modernisée :

Le narrateur est celui qui raconte l’histoire (narrare = raconter). Il ne faut pas le confondre avec l’auteur du récit (la personne réelle qui a écrit le texte) ni avec les personnages (êtres fictifs, le narrateur n’est pas forcément un personnage du récit).

Le point de vue est un choix que fait le narrateur pour raconter son histoire : il choisit un angle de vue comme un angle choisi par une caméra ou un appareil photo. Le point de vue employé par le narrateur dépendra de ce que ce dernier sait des faits et des personnages.

Lire la suite : Narrateur et point de vue

De nombreux poètes ont traité du voyage dans leurs écrits à travers les siècles en particulier au XIXes. Voici une petite anthologie qui est loin d'être exhaustive ! A vous de vous approprier ces textes qui font voyager !

anthologie

Petit rappel sur les modes en français.

Le mode désigne la manière dont l'action exprimée par le verbe est pensée et envisagée par le locuteur.

Chaque mode a une valeur propre.

Il existe en français 4 modes personnels et 2 modes impersonnels.

Lire la suite : Les modes

Quelques ressources supplémentaires concernant Claude Gueux !

Lire la suite : Claude Gueux

Free website templates Joomlashine.com